Carbone modifié

Publié le par Tama

J'ai continué sur ma lancée de livres Bragelonne pour lire Carbone modifié de Richard Morgan. Après une plongée au coeur de l'histoire Russe voici un revirement total d'ambiance pour s'immerger plus loin dans le futur. Beaucoup plus loin.

 

http://i2.photobucket.com/albums/y9/tanukitokame/couv_juin2012/carbonemodifie.jpgsynopsis :

 

Au 26e siècle, l’humanité s’est répandue à travers la galaxie, emportant ses religions et ses conflits raciaux dans la froide arène de l’espace. Tandis que ces tensions font rage et que de sales petites guerres éclatent tous les quatre matins, le Protectorat des Nations unies maintient une poigne de fer sur les nouveaux mondes, avec l’aide de ses troupes de choc d’élite : les Corps Diplomatiques. En outre, la technologie a apporté ce que la religion ne pouvait garantir ; quand votre conscience peut être stockée dans une pile corticale et téléchargée dans un nouveau corps, même la mort n’est plus qu’un dérangement mineur. Tant que vous pouvez vous offrir un nouveau corps... L’ex-Corps Diplomatique Takeshi Kovacs avait déjà été tué, avant ; c’étaient les risques du métier, mais sa dernière mort en date a été particulièrement brutale. Injecté à travers des années-lumières, réenveloppé dans un corps à San Francisco, sur la Vieille Terre, et balancé au centre d’une conspiration vicieuse (même selon les critères d’une société qui a oublié la valeur d’une vie humaine), il réalise bientôt que la cartouche qui a troué sa poitrine sur Harlan n’était que le début de ses problèmes... Un riche magnat demande à Takeshi de l’aider à élucider sa propre mort. La police a conclu à un suicide. Mais pourquoi se serait-il suicidé alors qu’il sauvegardait son esprit tous les jours, certain de revenir parmi les vivants ?

 

 

On sent que le roman n'est que le premier d'un cycle mais l'histoire s'autoconclue en un tome en laissant du bon présager pour la suite.

Nous sommes dans un avenir où les gens possèdent des piles mémoire dans leur cortex qui leur permettent de stocker leurs souvenirs. Ce qui fait que si votre corps meurt mais que votre pile n'a pas été touché, vous pouvez vous procurer un autre corps de remplacement, synthétique ou bien organique. Ce qui donne lieu à des dérives comme l'achat ou la location de corps. L'homme se retrouve face à une forme d'immortalité mais aussi des questionnements concernant les changements de corps. Peut on être encore soi alors que la personne que l'on regarde dans la glace n'est plus nous ? Certaines de ces questions sont abordées mais au final très peu développé, l'intrigue se concentrant sur une enquête policière à base de meurtre.

Le livre m'a rappelé l'anime Kaiba qui traite du changement de corps et de pile dans un univers complètement différent et sous un angle qui l'est tout aussi. Se sont surtout les questions de souvenirs et de mémoire qui sont le plus mis en avant. Dans Kaiba les gens peuvent choisir quels souvenirs garder ou non, pouvant même les vendre.

 

POur en revenir à carbone modifié, la trame de l'histoire est en somme toute classique : un homme riche et puissant demande à un ancien détenu/flic à la retraite/voyou (rayer la mention inutile) d'enquêter sur une mort suspecte (en l'occurrence la sienne) avec une récompense à la clé (on n'a jamais rien sans rien).

La force du roman c'est une intrigue bien construite dans un univers qui l'est tout autant avec des personnages fort sympathique et pas dénués de gouaille. C'est aussi l'occasion d'apercevoir certaines parties du passé de notre héros Takeshi Kovacs, d'en apprendre plus sur les corps diplomatiques, ainsi que sur son enveloppe actuelle empruntée pour l'occasion.

Ce futur cohérent, pas forcément très reluisant, a aussi son lot de problèmes politique, religieux et gros sous qui vont de paire avec ces nouvelles technologies. Changer de corps, se clôner, sauvegarder les données de sa pile de manière régulière tout cela coûtent cher, tout comme cela peut poser des problèmes moraux et éthique, quand on ne vous pirate pas.

L'histoire est au final bien montée avec des touches d'humour et surtout beaucoup d'actions !

 

Il y a encore beaucoup à dire sur le roman mais je pense avoir parler de l'essentiel, seul bémol dans l'histoire c'est un dédoublement de corps qui intervient un peu par magie et facilité scénaristique. En dehors de ça, j'ai beaucoup aimé et dès que l'occasion se présente je me proccure la suite des aventures de notre diplo.

Publié dans Sci-fi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article